INVITÉ #2: Vanysav

Salut,

 

moi, c’est Vanessa. J’viens de passer neuf mois à travailler pour le programme Odyssée dans la belle province de Terre-Neuve pis Caro, que j’ai rencontré quelques jours après être revenu, m’a demandé d’écrire à ce sujet là.

 

En fait, c’est un échange qu’on fait Caro et moi. J’ai rencontré Carolane dans le cadre d’un travail d’été, elle était à son 3e été dans cet job là, pis moi ben j’venais de découvrir que c’est le genre de job que j’aime faire. Bref, un mad’nez notre supérieure parlait à Caro de son voyage pis j’étais intrigué, mais je voulais pas avoir l’air tannante. Heureusement pour moi, en tant que collègue de travail de l’an 2015, on s’est tous ajouté sur Facebook la première semaine, pis c’est là que j’ai vu que Caro avait un blog. Pis là j’étais comme woaa, sérieux? Caro a aussi découvert que j’avais un blog pis elle était comme Quoiii?! Bref, quand on s’est croisé dans les escaliers pour aller manger, Caro m’a dit « ça te tente-tu de faire un article sur mon blog » pis moi j’étais comme « mais comment ça marche s’t’affaire là… » Feck c’est comme ça que ça commencé, pis c’est pour ça que j’suis là aujourd’hui.

 

Le programme Odyssée, est un peu en lien avec le programme Explore. C’est pas la même job, ni le même encadrement, mais ils sont sur le même site internet! Quand j’ai postulé pour Odyssée, j’espérais toucher à quelque chose de nouveau, combler du temps, j’étais à la recherche d’une nouvelle expérience de vie, mais je voulais aussi découvrir une nouvelle province.

 

Ch’t’entends te dire « ouashe, Terre-Neuve, parle d’une place à vouloir découvrir », c’est certain que c’était pas mon premier choix, mais c’était quand même dans mon top 3 de province/territoire que j’avais pas encore vu pis que j’avais envie de découvrir.

 

J’suis partie de chez-nous en voiture à la fin août 2014. J’ai un char pis qu’faut ben que ça serve un mad’nez. J’suis partie en plein dans le temps de la canicule, ça m’a pris 4 jours, mais 1 600 km plus loin, j’ai enfin aperçu les côtes terre-neuviennes. Sous un climat typique de là-bas, c’est à dire d’la fine pluie pis du brouillard.

 

J’ai passé neuf mois dans une branche pas mal au sud de Terre-Neuve. Si tu regardes une carte de St-Pierre et Miquelon, j’habitais dans le p’tit bras terre-neuvien juste à côté de ça.

 

J’ai vécu dans deux villes/village différents pis j’ai travaillé dans deux écoles tout aussi différentes. L’expérience Odyssée a été quelque chose qui m’a fait grandir. Ça m’a aussi donné l’occasion de visiter une île intéressante pis pas mal riche culturellement.

 

Terre-Neuve et Labrador, c’est une province isolée, peu peuplée. Environ 500 000 habitants en tout et partout. Ça… c’est à peu près la population de la ville de Québec, répandu sur un territoire de 400 000 km2. C’est aussi la dernière province à avoir joint la constitution canadienne, contrairement au Québec qui était là depuis le début, mettons. Donc, y’a un certain mouvement patriotique là-bas aussi. De nos jours, 40 % de la population terre-neuvienne se retrouve dans la capitale. Bref, toute ça pour dire que quand tu vas à Terre-Neuve, tu vas pas là pour voir du monde!

 

Quand ma lumière à gaz allumait, je priais ben ben fort pour que le prochain village soit à moins de 70 km. Pis encore, faut-il que ledit village en aille une de station-service.

 

Vivre à Terre-Neuve, c’est un peu comme retourner 30 ans en arrière, pour certaines affaires. J’m’explique, là-bas, vu la population, on recycle pas-grand-chose, pour ne pas dire rien-pantoute selon certaines régions. Moi, d’aussi loin que je me souvienne, mes profs m’engueulaient quand je mettais le papier dans la poubelle au lieu du recyclage. Chez-nous, j’ai appris à recycler tout ce que je peux, dans le genre que y’a pas un morceau de papier qui va aller dans la poubelle, pas une boîte de carton qui va y échapper non plus. On fait du compost domestique depuis au moins 6 ans, pis la ville en fait asteur aussi. Toute ça pour dire que notre sac-poubelle se remplit vraiment, mais vraiment pas vite.

 

Ce que j’ai aimé le plus, dans mon petit village terre-neuvien, où y’avait même pas de station-service, c’était le contact avec les gens, la simplicité, la proximité. Vraiment gens, ça manque à nos vies urbaines. Tout le monde savait où j’habitais, tout le monde me connaissait. L’école, multi niveau, était un baume sur mes jours de solitude là-bas. Rien de plus adorable que de voir un enfant dire les expressions des grands Newfs. Yes by !

 

Les Terre-Neuviens sont, en grande majorité, sympathiques. T’sais les jokes de Newfies? Ben, c’est pas qu’ils sont caves, c’est juste qu’ils sont trop bien intentionnés ce monde-là. Ils veulent ton bien, ils veulent t’aider. Ils vont t’inviter à souper avec eux, te montrer leur coin de pays, ils sont fiers de leur culture. Parce que oui, ils ont une culture à eux, pis elle est bien présente. C’est certain que comme dans toutes les autres provinces canadiennes, certaines d’entre eux n’aiment pas les Québécois, mais pour ma part, j’ai été chanceuse et j’en ai pas croisé. Ou plutôt, on a fait en sorte que je n’en croise pas.

 

Durant mes neufs mois, j’ai visité avec des locaux, mais j’ai surtout visité par moi-même. J’ai marché dans des sentiers imaginaires pour rejoindre des tops de montagnes, j’ai mangé la nourriture locale, qui est vraiment grasse mais qui est tellement bonne! J’ai dansé avec des étrangers dans des pubs, j’ai essayé de comprendre leur accent, parfois avec succès, pis d’autre fois j’ai partagé ma culture québécoise parce que c’était ma mission, mais j’ai aussi appris leur culture à eux.

 

Certains paysages sont à couper le souffle, pis pas juste à cause du vent la…

J’ai pu chasser les icebergs avant mon départ, ces vieilles formations de glace avec lesquelles une certaine brasserie a fait une saveur de bière, les Anglais pis leur bière qui goûte l’eau… Mais en bout de ligne, j’ai adoré mon expérience là-bas. Si t’as du temps libre, tu peux venir lire mes expérimentations terre-neuviennes sur mon blog https://vanysav.wordpress.com , je t’avertis par exemple, moi et Caro on a deux style d’écriture quand même différentes, mais t’es le bienvenue pareil !

 

Ok , a+

– Vanessa

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s