Leçons de vie par des jeunes de 17 ans, oui oui!

Je vous parle encore de mon merveilleux travail et qu’est-ce qu’on a fait de notre semaine. Nous avons eu une belle semaine, remplie d’activité, de bons moments et de leçons de vie.

Tout d’abord, laissez-moi vous dire que ce fût une belle semaine. Nous avons fait plusieurs activités qui m’ont plu. D’abord, j’ai passé la semaine avec les étudiants, mais vraiment la semaine au complet. Normalement, je commence à travailler à 3h30 de l’après-midi, mais cette semaine, dès 9h30, j’étais dans les classes. Je parlais avec les étudiants, j’ai d’ailleurs peut-être nuit un peu. (hihi) J’ai aidé dans les ateliers. Bref, je participais à la vie de l’école. Je pense que je ne suis tout simplement pas capable de rester à ne rien faire dans ma chambre ici. Je ne sais pas pourquoi, mais mes étés à Rivière-du-loup, ce sont toujours les plus beaux, car je n’arrête jamais. Mon rythme de vie change complètement et en fait, c’est ce genre de vie que j’ai envie de vivre. Le genre qui te donne envie de te lever tous les matins, qui te donne de l’énergie et qui t’empêche de t’écraser devant la télévision. D’ailleurs, j’ai participé à l’atelier de sport et c’était très amusant (et fatiguant!).  Le vendredi, nous sommes allés à la plage de Pohénégamook. Je pense que c’est mon activité favorite d’entre toutes. Il a fait beau soleil. L’eau n’était pas trop froide. Les étudiants avaient le sourire, j’avais le sourire. J’ai nagé, j’ai joué au volley-ball, j’ai pris des photos, j’ai parlé avec des étudiants et j’ai écouté Josh jouer de la guitare. Parlant de guitare, je suis la plus chanceuse monitrice du monde, car chaque soir, un de mes étudiants joue de la musique. Je le suis partout, car quand quelqu’un joue de la musique, c’est comme un aimant. J’adore regarder les gens gratter et écouter les gens chanter, fredonner. Ça me rend heureuse et je me couche le sourire aux lèvres.  Bref, la plage fût plus que merveilleuse. Le samedi, nous sommes allés à Tadoussac. Il pleuvait, donc ce ne fût pas si amusant. Par contre, j’ai vu des bélugas et c’était tellement beau. J’adore les animaux, ça me fascine. (Petite parenthèse, en ce moment un étudiant joue du violon et c’est complètement fou comme c’est beau. Ça accompagne bien mon moment d’écriture. Et en même temps, un joueur de guitare passe devant ma porte.) À Tadoussac, nous avons passé un bon moment dans un restaurant. Nous avons bien mangé et bien rit. Peut-être trop pour la serveuse d’ailleurs. Sur le chemin du retour, j’ai pu écouter un film avec un étudiant (Get Hard) qui m’a tellement fait rire. Je suis vraiment chanceuse d’être entourée par ces jeunes-là.

Je les aime tous, ça c’est incontestable. Il y a cependant toujours quelques personnes qui nous marquent plus. Je pense à un étudiant, je vais taire son nom pour le moment, avec qui j’ai des conversations intéressantes qui m’amènent à me questionner. Je ne sais pas s’il est conscient de la maturité qu’il a dans ses réflexions, mais il m’impressionne beaucoup. Il m’a dit l’autre jour : «Tu sais Carolane, quelques fois dans la vie tu dois faire ce que tu veux faire et non pas ce que tu devrais faire.» Tout bonnement comme ça, une leçon de vie m’est lancée en plein visage par un jeune homme de 17 ans qui continue de parler sans se rendre compte que ce qu’il dit est tellement vrai. Bon après, il fait une connerie et je dois lui dire non en soupirant (mais en souriant dans ma tête parce qu’ils sont trop mignons). Puis il y a cette jeune fille qui me dit : «Moi, ce qui me rend heureuse, c’est de manger des gâteaux au chocolat. C’est simple, c’est une petite chose, mais ça me rend heureuse. Ce sont les petites choses qui nous rendent heureuses dans la vie.» J’étais comme abasourdie. Elle a seulement 17 ans et elle sait déjà tout ça. Quelle maturité. J’en apprends quelques fois plus avec ces jeunes étudiants qu’avec des adultes ou des gens de mon âge. Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, c’est l’une des plus belles choses qui m’aient été donné de vivre.

Toutes ces conversations m’amènent à réfléchir sur ma vie et à me demander comment je peux faire pour l’améliorer, pour trouver cet équilibre que je cherche entre une vie active et mon côté relax. Peut-être qu’eux me donneront la réponse avec toutes ces belles réflexions.

Je suis si fière d’avoir la chance de partager tout cela avec eux. Je suis chanceuse, chanceuse de les connaître et de vivre tout cela.

Je suis fière, chanceuse, heureuse, active, pleine d’énergie, positive et tout ça à cause d’eux!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s