Équateur 2015 : Escuela

Un autre aspect de mon voyage qui m’a beaucoup marqué, et ce durant les deux voyages, c’est la différence de l’éducation ici et là-bas. En effet, leur réalité et leur culture étant différentes des nôtres, leur manière d’enseigner est totalement différente, et quelques fois difficile à comprendre.DSC_0836

Tout d’abord, je me dois de vous dire que je ne dis pas que notre façon de faire est meilleure, je remarque seulement les différences entre les deux. Je pense qu’il n’existe pas une bonne manière de faire, mais bien plusieurs qui sont adaptés à différentes situations. Ils ne fonctionnent pas comme nous, mais cela ne veut pas absolument dire qu’ils ont tort. En fait, peut-être avons-nous des choses à apprendre d’eux.

Ce qui m’a le plus frappé, c’est le manque de discipline et d’encadrement dans les écoles. En effet, les enfants font à peu près ce qu’ils veulent. Ils n’écoutent pas, se tirent des objets et l’enseignant continue d’écrire au tableau comme si de rien n’était. Quelques fois, on entend crier de façon excessive, car un enseignant pète un câble, mais ça ne change rien, car ils ne font que crier, ils n’encadrent pas plus. Leurs récrés s’allongent toujours, et même que quelques fois, ils nous semblent qu’ils passent la journée à courir partout, à ne pas être en classe. Par contDSC_0850re, les enfants ont toujours le sourire, dépensent toute l’énergie qu’ils ont. Ils sont vivants.

Ensuite, les enseignants n’ont pas un niveau d’étude élevé, ce qui rend l’enseignement quelques fois erroné. Par exemple, une enseignante a déjà dit à sa classe que le Canada ne fait pas partie de l’Amérique Latine parce qu’il ne produit pas de matière première.  J’étais estomaquée d’assister à ceci. De voir à quel point les enseignants ne sont pas outillés pour donner de la matière juste à leurs étudiants. Parce qu’au fond, c’est surtout un manque de ressources que les enseignants vivent qui amènent des situations comme celle-ci.DSC_0190

Je ne sais pas comment le système scolaire équatorien se développera au cours des prochaines années en Équateur, mais j’espère qu’ils trouveront un moyen d’offrir aux étudiants un enseignement plus juste et un environnement de travail idéal. Je ne crois pas avoir toutes les réponses, loin de là, mais je constate qu’il y a du travail à faire dans ce domaine. J’espère fortement qu’ils trouveront un juste milieu entre le traditionnel et le moderne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s