Pourquoi je n’aime pas la politique.

Depuis deux ans, j’ai découvert le monde du syndicalisme étudiant et de la politique cégepienne. Mon expérience comme secrétaire m’a enseigné plus que je ne l’aurais imaginé sur ces deux mondes étroitement liés. J’ai appris sur son fonctionnement, ses avantages, ses inconvénients, ses obstacles et ses raisons d’être. J’ai vu ses bons côtés… mais aussi ces mauvais côtés.

Dans un cégep, il y a toute sorte d’étudiants. Fils à papa, grands sportifs, artistes et beaucoup d’autres stéréotypes et préjugés parfois trop vrais. Il y aussi beaucoup d’idéaux politique. Par contre, ils sont quelque peu polarisé entre trois grandes catégories : les je m’en fou, les gauchistes et les gens de droite. Pour faire simple, je les catégorise comme cela, bien qu’il y soit énormément plus de nuances que celles-ci. Pour faire court, les je m’en fou porte bien leur nom. Ils ne se préoccupent pas de la vie étudiante dans leur cégep, des enjeux de leur cégep ou des problèmes de profilage politique de leur cégep. La plupart ont leurs études déjà payé, n’ont pas de gros problèmes financiers et sont généralement facilement convaincu que dès que le gouvernement, ou l’administration du Cégep dit quelque chose, c’est vrai. (Parce que, vous savez, sinon ils ne le diraient pas!) Par la suite, il y a les gauchistes. Souvent décrits comme des hippies communistes consommateurs de substances illicites ou des égocentriques. Heureusement, ils sont plus que cela. Ils sont souvent passionnés par la société. Ils tentent de la comprendre et rêve d’un avenir meilleur pour tous. Ils sont ouverts sur des problèmes comme la place des autochtones dans notre société ou les différentes sexualités. Finalement, il y a les gens de droite.  Ceux qui sont en général d’accord ou plus ou moins d’accord avec le gouvernement. Qui croit en un système plutôt capitaliste et libéral. Souvent d’accord avec la direction et rarement contre la hausse des frais. (Notez que je généralise pour le bien de cet article, car aucun des groupes n’est sans exceptions et/ou nuances.)

Bref, tout un spectre de croyances et de façon de voir le monde. Bien que je crois me qualifier comme centre-gauche sur le spectre politique, je déteste la politique.  Je crois que notre politique va mal et que malheureusement, on n’y fait rien en tant que peuple. Mais ce qui me dérange le plus dans la politique, ce sont les attitudes. C’est la haine voué au camp adverse. Une haine et un irrespect simplement basé sur une opinion différente. Cette haine commence lors des campagnes politiques, où les politiciens ne font que salir l’autre avec l’espoir d’être le moins sale. Cette manière de faire les choses s’étend maintenant partout. En effet, la même chose se produit lors des campagnes électorales des associations étudiantes dans les cégeps. Ce n’est pas normal que déjà, au début de notre initiation au monde politique, déjà la haine et les propos irrespectueux sont coutumes. Le tout m’attriste grandement. Le fait que deux étudiants ne sont pas capables de se parler dans le respect, ou d’oser apprendre à connaître l’autre dû à ses croyances politiques. Ou encore, que des étudiants, appuyant une administration castrante, aide aux suspensions politiques.

Ça me dépasse, qu’en tant que peuple, on accepte qu’un gouvernement empêche nos enseignants de manifester ou qu’on diminue nos droits de signifier notre mécontentement en entourant la grève de règles contraignantes. Je ne suis pas pour la grève à tout prix. Je ne suis pas pour sortir dans la rue dès qu’on nous dit non. Mais je suis contre nous empêcher de le faire.

C’est pourquoi le 1er mai 2015. Je me suis levée tôt pour aller me joindre à ses enseignants qui ont dit non à un gouvernement contrôlant assoiffé de pouvoir et capitaliste. Non à un gouvernement qui coupe dans des acquis. Parce que oui, nos acquis valent ÉNORMÉMENT plus que leur profit.

J’aime mon Québec et je pense qu’il est important de supporter un mouvement qui se bat pour tous. Ou du moins, agir avec respect avec eux.

Publicités

Une réflexion sur “Pourquoi je n’aime pas la politique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s