De trois à deux, de tous à moi

J’ai essayé, j’ai vraiment essayé… mais je ne pouvais pas. Mais de quoi je parle ? D’en faire trop. Je suis le genre de personne qui a tellement d’intérêts, mais très peu d’organisation. Bref, je m’inscris dans 15 affaires, j’ai trois emplois, j’essaie d’avoir et une vie de couple, et une vie sociale. Je suis en appartement et je suis aux études. J’essaie de tout faire, j’essaie de tout faire et d’être bien. Je vous assure, j’essaie. En fait, j’ai essayé durant toute la session passée. Vous avez sûrement déduit que non, ça ne fonctionne pas. On ne peut avoir trois emplois, s’impliquer dans des comités, voir ses amis, être avec son chum, voir sa famille, lire, écrire, tenir un blogue, faire du sport, relaxer, prendre du temps pour soi et surtout, on ne peut décrocher quand on veut en faire trop.

C’est l’histoire de ma vie, tenter d’en faire trop, d’être une ‘’superwoman’’. Le niveau d’épuisement et ‘’d’écoeurentite’’ à lequel je me suis rendue en décembre passée m’a appris quelque chose de très sage : j’ai des limites et je sais maintenant où elles se trouvent. Je ne me suis pas rendu au ‘’burn out’’, non. Je me suis arrêtée avant. J’ai pris un temps pour réfléchir à ce qui me tenait vraiment à cœur, pour vrai. Quelles sont mes priorités et mes rêves ? Pourquoi je fais telle ou telle chose ?

Suite à ces réflexions, j’ai pris des décisions. Premièrement, je n’allais plus avoir trois emplois, seulement deux, ceux qui m’aidaient à me dépasser tout en étant que positif. J’ai donc dû démissionner d’un emploi que j’aimais bien, mais qui ne m’amenait plus autant qu’au début. Avec beaucoup de tristesse, j’ai envoyé ma lettre de démission à mes employeurs. Je ne sais pas s’ils comprennent, s’ils sont tristes ou s’ils s’en contre-fichent, mais pour ma part, je me sens plus légère. J’ai encore mon emploi de caissière. Il faut dire que c’est un emploi étudiant de rêve. Dans mon collège, flexible, seulement les jours de semaines, pas de soirée ou de fin de semaine. Bref, un vrai petit paradis. (De plus, mes collègues sont des rayons de soleil.) Et puis finalement, mon emploi d’accompagnatrice-formatrice avec AVES. Au début, j’avais décidé de laisser tomber. Probablement parce que j’ai eu un peu peur. Parce que ça veut dire sortir de ma zone de confort et quelques fois je redoute. Après y avoir réfléchi, je me suis tout simplement rappelé que mon aventure l’an passé m’a beaucoup changé et m’a poussé hors de mes habitudes. Ça m’a fait du bien, ça m’a ressourcé et j’ai découvert des aspects de moi que je n’avais jamais exploré. Ce que je veux faire dans la vie, c’est poussé les autres à se pousser. Je veux donner aux autres ce qu’on m’a offert : la liberté d’esprit, de cœur et la liberté de rêver. C’est pourquoi je pense qu’il faut absolument que je garde cet emploi, parce qu’il me permet de me dépasser et d’inspirer comme je l’ai été.

Tout compte fait, n’avoir que deux emplois me permet aussi d’avoir le temps de m’impliquer dans mon école et ça, j’en ai envie. Aussi, j’ai maintenant le temps de prendre des cours de danses latines et de bouger grâce à la zumba. Oui, j’aurai moins d’argent. Oui, quelques fois, le fait de manquer d’argent m’effraie tellement que j’ai envie de pleurer. Je suis plutôt attachée à mon confort, et ces choix que j’ai fait, c’est pour réussir à me détacher et à repousser mes limites, à revoir mes priorités.

Une amie que j’adore m’a un jour dit  que la vingtaine, ce sont les années où jusqu’à un certain point, nous avons le droit d’être un peu égoïste et de réaliser nos désirs, parce que ensuite viendra la famille, le travail, la vie.  Croyez-moi, j’ai compris le message et je l’appliquerai, car les décisions que j’ai prises, elles sont pour moi, pour mon épanouissement. C’est égoïste, mais c’est nécessaire.

Et vous chers amis, croyez-vous que nous avons le droit d’être égoïste quelques fois ? De prendre des décisions pour nous-mêmes ?

 J’écris imparfaitement,

Carolane x.

Publicités

6 réflexions sur “De trois à deux, de tous à moi

  1. Laurie dit :

    Je t’aime Caro!! Continue d’être aussi imparfaite 😉 On l’est tous, après tout. Profite de ta vie et oui, sois égoïste, tu le mérites! ❤ xxx

  2. Frédérique Anctil dit :

    Wow, un super bon article et très vrai en plus. Je t’aime et je suis vraiment heureuse de te voir heureuse xxx

  3. Tante Nicole dit :

    Tu as pris les bonnes décisions ma belle! Prends soin de toi, profites de la vie! J’aime tes écris !! Continu j’adore ça ! A très bientôt !😘

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s