Équateur 2014 : Fatigue et Otavalo

6 juin

J’ai très mal dormi cette nuit. J’ai mal au ventre, à la tête et au dos. Je suis fatiguée, et je travaille à la capilla. Je n’ai pas été très utile d’ailleurs, je n’allais pas très bien. Malgré tout, je trouve ça bien, parce que je m’entends à merveille avec Ève. Elle serait probablement une accompagnatrice formidable. Je lui souhaite, même si au fond, je veux vraiment moi aussi !!

Cette après-midi, j’ai joué aux cartes et j’ai fait à manger avec Gaby. On a beaucoup parlé, et on a écouté la télé. Je n’aurais jamais cru dire ça, mais torieux que j’ai froid. En fait, j’ai vraiment mais vraiment froid… et je suis en Équateur. Wow!

7 juin

J’ai eu une nuit mouvementée et parsemée de rêves des plus étranges. Je suis quelque peu troublée. Nous sommes allés à Otavalo aujourd’hui. J’ai encore des maux de ventre. Je suis seule à la maison à mon retour, où est ma famille?

Malgré mon état de santé (c’est de ma faute, je n’aurais pas dû manger autant de sucre) ma journée a été merveilleuse. Nous sommes allés à Otavalo en camion (Merci Luis pour le lift). Elvia nous avait réservé une surprise ; nous sommes allés voir les chutes de Peguche. Nous avons pris des photos magnifiques. Je regrette de ne pas avoir un appareil photo de qualité. Les plantes étaient d’une beauté à couper le souffle. Au marché, je me suis procurée tout ce que je voulais avoir : pantalons, couverture, œuvre en bois… J’ai mangé dans un restaurant végétarien délicieux et surtout, paradisiaque. Nous avons vu le municipio et nous sommes retournés au resto végétarien avec Xavier. Nous avons joué aux cartes, à la dame de pique, parce que nous, magasiner une journée de temps… pas vraiment. C’était relax et super amusant. On a aussi acheté un gâteau pour la fête de Laurence. Que j’ai caché dans ma couverture et traînée une heure durant. Ensuite, on s’est trouvé un autre café… pour attendre le départ.

J’ai terminé ma journée en jouant avec le petit Sairy. J’ai eu du plaisir. J’ai tellement hâte de tout raconter à ma mère. Surtout, j’ai hâte de revenir en Équateur… et je ne suis pas partie encore. Wow, c’est juste merveilleux comme expérience. Inoubliable!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s