Équateur 2014 : Entre-deux sentiements

2 juin

Encore une journée spéciale, soit celle des enfants. Il y a eu beaucoup de prix et de jeux. Nous avons fait tirer une bicyclette. Bien que la journée fût un peu longue, c’était mignon. Je commence à apprécier ma famille comme si elle était la mienne. Ils sont tellement généreux, je ne pourrais avoir mieux. Tout va bien maintenant, et mon expérience est tellement enrichissante.

Nous avons eu un message pour le commérage. Dans un groupe majoritairement féminin, cela arrive souvent. Malheureusement, nous sommes hormonales et il y a quelques frictions. Je ne m’en sauve pas d’ailleurs. Quelques fois, j’ai eu des commentaires qui me blessaient ou encore, insultaient mes valeurs. Peut-être j’en ai fait moi aussi, je ne sais pas. Mais je ne suis pas rancunière, donc je ne me souviens pas vraiment de ce qu’on me dit. Par contre, avec ma personnalité… peut-être envahissante? J’ai peur de tomber sur les nerfs des gens. Donc j’essaierai de m’effacer pendant les prochains jours. Je ne voudrais pas que quelqu’un soit fâché et que cela me mine le moral. Déjà que, en ce moment, j’ai l’impression que les gens ne veulent pas me voir. Peut-être que je m’auto-fais de la peine, car tout ceci m’angoisse. Le fait est que Charles-Éric aide beaucoup à mon moral. Quand je suis tristounette, il sait quoi me dire. Et là, il ne peut pas me remonter le moral.

J’ai joué au soccer! Je suis brûlée, complétement vidée mais le tout à fait un bien fou ! J’ai aussi mangé des fraises, et wow, elles étaient bonnes. Je crois que je ne réalise pas vraiment que je suis en Équateur. En fait si, mais je me demande encore comment je me suis rendue là. C’est un très grand accomplissement pour moi de faire un voyage comme celui-ci. Je suis épuisée, inconfortablement couchée, mais tellement heureuse de vivre une expérience aussi enrichissante! Malgré tout, le contact humain me manque. J’aurais besoin que quelqu’un me serre dans ses bras. C’est un peu difficile quelques fois. Mais je sens que je dépasse mes limites ici et j’en suis fière!

Bref, Hasta Manana.

Publicités

2 réflexions sur “Équateur 2014 : Entre-deux sentiements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s