La Dame oubliée

Voici un poème écrit dans le cadre d’un cours au secondaire,
plus précisément, en secondaire trois.

J’aimerais écrire de beaux vers

Mais ils seraient plein de colère.

Ils exprimeraient des mots,

mais ils ne seraient pas si beaux.

Ils seraient laids et blessants,

Ils exprimeraient une panoplie de sentiments.

Serait-ce  des mots de joie ?

N’y pensez même pas !

Peut-être d’amour ?

L’oublierais-je un jour ?

Ce ne serait que de la tristesse,

Car c’est tout ce qui reste.

J’ai trop de mots à exprimer,

Mais personne pour m’écouter.

J’aurais voulu crier,

Tant j’étais blessée

Je n’ai su que pleurer

Jusqu’à m’en noyer.

Des larmes d’amour

Perdue pour toujours

Comme ses rires

Qui ne me feront plus jamais sourire,

Et plus jamais ses lèvres

Me donneront des fièvres

Plus rien

Il n’est plus mien.

Que serais-je demain ?

Je ne contrôle plus mon destin

Il m’a tant apporté

Comme l’amour dont j’ai rêvé

Mais il est partit

Et a tout emporté avec lui.

Tel mon cœur

Mais pas mes pleurs,

Il a pris soin de les oublier

Il les a laissé traîner,

C’est tout ce qui me reste,

Rien que de la tristesse.

L’unique souvenir,

Le seul qui ne me fera plus jamais sourire.

Je suis la dame oubliée,

Celle perdue pour l’éternité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s